La Présidence

La présidence de la Cour administrative fédérale est assurée par la Présidente ou le Président. Elle ou il est la supérieure ou le supérieur hiérarchique des juges concernant les affaires personnelles et du personnel non judiciaire de la Cour. La présidente ou le président est suppléé/e à ce titre par le vice-président. En outre, elle ou il exerce également les fonctions de juge en présidant une chambre de cassation. En cette qualité, elle ou il est sur un pied d’égalité avec les autres juges, c'est-à-dire sans aucune autorité sur ces derniers. Une autre fonction de la présidence consiste à entretenir des relations avec d’autres juridictions et organisations judiciaires tant en Allemagne qu’à l’étranger.

Le vice-président

La vice-présidence de la Cour administrative fédérale, y compris la représentation permanente du président, est assurée par Prof. Dr. Andreas Korbmacher.

Né en 1960 à Fribourg, il a commencé sa carrière de juge en 1988 au Tribunal régional de Berlin. En janvier 1990, il a rejoint le Tribunal administratif de Berlin. Cette même année, l’Université libre de Berlin lui a décerné le titre de docteur en droit. Il a ensuite été détaché à la Cour constitutionnelle du Land de Berlin, où il a exercé les fonctions de collaborateur scientifique, ainsi qu’au Département de la Justice du Sénat de Berlin. En janvier 2003, il a été nommé juge au Tribunal administratif supérieur de Berlin (aujourd’hui Tribunal administratif supérieur de Berlin et de Brandebourg), avant d’y devenir président de chambre en mai 2005. Depuis 2007, il est professeur honoraire à l’Université technique de Berlin.

Après sa nomination aux fonctions de juge à la Cour administrative fédérale en novembre 2008, Andreas Korbmacher a intégré la 9e chambre de cassation. Depuis mai 2017, il est chargé de la présidence de la 7e chambre de cassation, compétente, en particulier, pour les affaires relatives à la protection de l’environnement, y compris la protection contre les nuisances environnementales, ainsi qu’à la gestion des déchets, l’énergie atomique, l’exploitation du sous-sol et aux projets de voies navigables. Depuis le 22 mai 2019, il exerce les fonctions de vice-président de la Cour administrative fédérale. En outre, il a occupé, pendant plus de trois ans, les fonctions de porte-parole.